Célébration, à Niamey, de l'anniversaire de l'accession au trône de Sa Majesté le Roi Mohammed VI : «Une fête qui symbolise non seulement l'unité d'un Etat établi depuis plus de 13 siècles mais également la confiance en un avenir prometteur...», a dé

Le 30 juillet dernier était la date anniversaire de l'accession au trône de Sa Majesté le Roi Mohamed VI du Maroc. À cette occasion, l'ambassadeur de Sa Majesté le Roi du Maroc, en République du Niger, Sem Allal El Achab et son épouse ont organisé dans la soirée une réception au Grand Hôtel de Niamey. Etaient conviés à cette fête des membres du gouvernement, des représentants des différentes institutions de la république, ceux du corps diplomatique ainsi que plusieurs autres invités issus des différentes couches socio professionnelles du pays.

«Le 30 juillet est une date chère à tous les Marocains et une occasion pour eux de célébrer dans la joie et l'allégresse l'anniversaire de l'intronisation de leur Roi ; une fête qui constitue un témoignage clair de l'attachement et de la symbiose qui les unit tous avec le Trône. Elle symbolise non seulement l'unité d'un Etat établi depuis plus de 13 siècles mais également la confiance en un avenir prometteur de développement, de prospérité, de sécurité et de dignité », a affirmé l'ambassadeur Allal El Achab dans le discours qu'il a prononcé à la réception qu'il a offerte à cette occasion. Pour fêter ce 18ème anniversaire de l'accession au trône de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, l'ambassadeur Allal El Achab et son épouse, ont choisi pour leurs invités le cadre des jardins du Grand Hôtel de Niamey, situé à quelques mètres du fleuve Niger. Les invités ont diné et échangé dans l'ambiance au son de la musique traditionnelle marocaine.

L'ambassadeur Allal El Achab a, non seulement souligné dans son discours, l'importance de la date du 30 juillet pour les Marocains, mais il a évoqué également les liens d'amitié et de coopération qui unissent le Maroc et le Niger, la place du royaume au sein du continent.

En ce qui concerne le royaume, le diplomate indiqué que depuis date de l'accession du Roi Mohamed VI au trône le 30 juillet 1999, le Maroc a connu beaucoup de grandes réalisations : «au plan interne, mais aussi au plan externe, notamment au niveau des relations arabes, africaines et internationales. Ces dix-huit années ont été couronnées cette année par l'accord de principe, exprimé par le sommet de Monrovia, pour l'adhésion du Maroc à la CEDEAO », a-t-il relevé. Aussi, selon le diplomate, même pendant la période où le Maroc s'est retiré de l'Union Africaine, le royaume a continué à investir et à inaugurer des projets sur le Continent. « Le Maroc alloue chaque année aux pays africains environ 300 millions de dollars dans le cadre de l'Aide Publique au Développement (APD), ce qui représente presque 10% du montant de ses échanges commerciaux avec l'Afrique », a déclaré Sem Allal El Acha.

Au Niger aussi la présence marocaine est très perceptible. Il s'agit, a indiqué Sem Allal EL Achab, de «partenariat Sud-Sud agissant et solidaire, de relations historiques et exemplaires d'amitié et de coopération entre le Royaume du Maroc et la République du Niger». Plusieurs domaines sont concernés, dont celui du partage d'expérience, de la formation des cadres, avec des bourses d'études de l'enseignement supérieur, accordées à des étudiants dans différentes filières, ce qui leur permet de poursuivre leurs études supérieures auprès des Universités du Royaume, ses Grandes Ecoles, ses Instituts supérieurs et ses Académies militaires.

La coopération économique, se développe également dans plusieurs domaines. Le 11 juillet dernier le ministre nigérien des Finances, M. Massoudou Hassoumi et le Président Directeur Général du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc, M. Mohamed Benchaaboun, ont signé à Niamey, une convention à travers laquelle l'Etat du Niger procède à la cession de ses actions au niveau de la Banque Internationale pour l'Afrique (BIA-Niger) au profit du groupe de la Banque Centrale Populaire du Maroc.

L'ambassadeur Allal EL Achab a rappelé aussi la récente visite à Rabat du Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l'intégration africaine et des Nigériens à l'Extérieur M. Ibrahim Yacoubou, ce qui a permis de renforcer et d'élargir la coopération bilatérale à d'autres domaines et de promouvoir davantage un partenariat économique et commercial gagnant-gagnant entre les deux pays. La commémoration, cette année, du 50ème anniversaire de la signature de la première convention bilatérale entre le Niger et le Maroc, et la tenue à Rabat de la grande Commission mixte de coopération, prévue en novembre 2017, seront des occasions d'une consolidation de ces relations.

 

 

Souley Moutari(onep)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir