Entretien du Médiateur de la République avec le Premier Ministre, Chef du Gouvernement sur les travaux de la 5ème AG de l’AMP-UEMOA

Le Médiateur de la République, Me Ali Sirfi Maiga a été reçu en  audience  dans l’après-midi du mardi 09 octobre 2018, par le Premier Ministre Chef du Gouvernement, SEM Brigi Rafini. Le Médiateur de la République était accompagné du Conseiller en communication Amadou A. Davies.

 Un seul point était inscrit à l’ordre du jour de la rencontre : Bilan de la 5ème Assemblée Générale des Médiateurs des Pays Membres de l’UEMOA (AMP-UEMOA).

Me Ali Sirfi est allé rendre compte au Chef du Gouvernement du déroulement des travaux de cette 5ème AG de l’AMP-UEMOA qui s’est tenue du 30 septembre au 3 octobre 2018 à Ouagadougou

au Burkina Faso.

Au cours de cette 5ème Assemblée Générale le bureau de l’Association des Médiateurs de l’UEMOA fut renouvelé avec l’élection du Médiateur du Niger comme nouveau Président de l’AMP-UEMOA pour un mandat de deux ans. Le poste de la Vice-Présidence revient au Bénin, le Secrétariat Général au Burkina Faso, celui du Trésorier Général à la Cote d’Ivoire et le Commissariat aux comptes au Togo.

L’Assemblée Générale s’est penchée également sur un sujet préoccupant   l’Association, celui de l’harmonisation des textes relatifs au fonctionnement des institutions des Médiateurs de l’espace UEMOA. À cet  effet, un comité composé d’experts en la matière  séjournera à Niamey du 10 au 15 décembre pour y travailler.

En marge de cette 5ème Assemblée Générale, s’est  tenue une Conférence Internationale sur le thème : « Crises et Dysfonctionnements des Systèmes Éducatifs de la Sous-Région : Quel rôle pour les Médiateurs ? Cette Conférence a été l’occasion pour les Médiateurs, les experts et acteurs du monde éducatif, d’identifier les causes profondes des crises et dysfonctionnements des systèmes éducatifs des différents pays, de faire des propositions de résolutions en vue de contribuer plus efficacement au meilleur fonctionnement du secteur de l’éducation. La conférence a été marquée par plusieurs communications notamment celle du Vice-Recteur de l’Université de Tillabéry qui a fait un brillant exposé suivi de recommandations pertinentes ayant suscité des réactions et suggestions des participants, a indiqué Me Ali Sirfi au Premier Ministre.

Plusieurs autres sujets  ont été abordés  au cours de cette 5ème Assemblée Générale a notifié le Médiateur de la République : la violation des droits des enfants, notamment les mariages précoces  et la question des flux migratoires. A ce sujet l’AMP-UEMO prévoit tenir dans la capitale nigérienne une Conférence Internationale de haut niveau sur la Migration transfrontalière dont la date reste à déterminer.

Pour conclure, Me Ali Sirfi a fait part au Premier Ministre de la mise en œuvre très prochainement du plan d’actions de l’Association à travers plusieurs activités : En dehors de la Conférence internationale sur la migration transfrontalière, il est prévu une mission de plaidoyer auprès des autorités Bissau Guinéennes pour une possibilité d’installation de l’institution de Médiateur dans ce pays. La mise en place d’un mécanisme de suivi-évaluation de toutes les recommandations et conclusions de l’Assemblée Générale, et l’organisation des audiences foraines transfrontalières dans la zone du Liptako Gourma feront également l’objet des futures activités de l’AMP-UEMOA d’ici décembre prochain.

Le Premier Ministre a pour sa part félicité vivement le Médiateur de la République pour sa brillante élection à la Présidence de l’AMP-UEMOA qui fait honneur au Niger. Pour SE Brigi Rafini, cette élection est la reconnaissance de l’excellent travail accompli par le Médiateur de la République depuis plusieurs années au sein de son institution, malgré le peu de moyens. Pour un meilleur impact sur le climat social, le Premier Ministre a suggéré au Médiateur de la République d’initier un projet de modification de la loi instituant le Médiateur de la République, afin d’insérer le règlement des conflits communautaires. Cette modification pourrait rapprocher d’avantage les citoyens  des services de l’Etat. Pour finir, le Premier Ministre a réaffirmé son soutien à accompagner  le Médiateur de la République dans sa prochaine mission en tant que Président de l’AMP-UEMOA.

 

                                                                                            Cellulle de communication MR