Mémorandum d'Entente et de Coopération

Mémorandum d'entente entre l'institution du Médiateur du Niger et celle du Royaume du Maroc (version français) Télécharger

Mémorandum d'entente entre l'institution du Médiateur du Niger et celle du Royaume du Maroc (version arabe) Télécharger

rapports d'activités du Médiateur de la République

Rapports d'activités compilé 2011-2013 (taille 1,55 Mo) Télécharger 


Rapports d'activités 2014 (taille 7,15 Mo) Télécharger 


Rapports d'activités 2015 (taille 7,93 Mo) Télécharger 

 

Historique de l'institution

La Médiation est une institution assez ancienne dans la mesure où elle remonte à une époque lointaine. Nous retiendrons quatre repères géographiques et historiques:

  • Moyen orient : C’est la terre natale de la médiation institutionnelle. En effet, le prophète Mohamed Ibn Abdallah (sws) veillait, en son temps, au respect strict de la justice. Il instruisait régulièrement ses armées à respecter les hommes d’en face (adversaires, ennemis) qu’ils soient musulmans ou non. A la mort du prophète, le khalife Omar (raa) a institué le «Diwane Al Muzalim», institution chargée de régler spécialement les cas d’injustice commis par l’administration.
  • Afrique: La médiation est vraiment une tradition africaine avec l’instance des sages appelée «arbre à palabres» qui servait de tribune de règlements amiables et durables des contentieux.
  • Europe : L’institution moderne de médiation est née d’abord en Turquie où s’est exilé le roi suédois, Charles12. Pendant son exil à Constantinople, aujourd’hui Istanbul, Charles12 assistait régulièrement aux audiences d’administration des injustices. Appréciant ce mode de gestion et de règlement des conflits opposant les citoyens à leur administration, il créa, dès son retour au pays, l’Ombudsman en l’adaptant aux réalités de son pays;
  • Niger: Au Niger, la médiation est également ancienne. Ici, on notera qu’elle allie sagesse ancestrale et tolérance religieuse. S’agissant de la notion moderne, elle remonte à 1990.

 

A la date d’aujourd’hui, trois personnalités ont assumé les charges du Médiateur. Il s’agit de :

  • Mahamadou HALILOU, sous l’appellation de Médiateur National de 1990 à 1991,
  • Mamane OUMAROU, sous l’appellation de Médiateur de la République du 10 juillet 2008 au 18 février 2010 et
  • CHEIFFOU Amadou, sous l’appellation de Médiateur de la République du 18 août 2011 au 31 décembre 2015 et
  • Maître SIRFI ALI MAIGA, sous l’appellation de Médiateur de la République depuis 08 juillet 2016 un mandat de six ans non renouvelable.

 

  • TERMINOLOGIES : Les concepts de la Médiation varient d’une langue à une autre, d’un pays à un autre et d’une époque à une autre. Entre autres, on peut citer:

 

  1. le Défenseur du droit (France) qui a remplacé récemment le Médiateur de France ;
  2. le Diwane al muzalim qui signifie «administration des injustices » institué par le khalife Omar (raa);
  3. le Médiateur (de la République, du Royaume, National) en pays francophones;
  4. l’Ombudsman en pays anglo-saxons;
  5. le Protecteur du Citoyen (Canada) ;
  6. le Public Protector (Afrique du Sud).

 

supports

supports

cooperation

cooperation