Des universitaires en prévention et gestion des conflits armés et tensions intercommunautaires dans les locaux du Médiateur de la République

En l’absence du Médiateur de la République, le Directeur de cabinet de cette institution, M. Moustapha Kadi, a reçu Mardi une délégation d’étudiants en Master Professionnel « Prévention et gestion des conflits armés et tensions intercommunautaires » de l’Université de Tillabéry. Conduite par un de leurs encadreurs, Docteur Seydou Abdoulkarim,  cette délégation d’une trentaine de personnes est venue s’enquérir des missions et rôle du Médiateur de la République et échanger

avec les cadres de cette institution sur tout ce qui a trait à la médiation institutionnelle tant dans ses attributions que dans son exercice au Niger. « Connaître votre institution, rentre dans le cadre de notre formation professionnelle », a indiqué le responsable de cette filière qui a précisé que d’autres institutions sœurs qui contribuent à l’apaisement du climat social seront également visitées par la délégation.

En prenant la parole le Directeur de cabinet du Médiateur de la République, M. Moustapha Kadi, a au nom de ce dernier, empêché, exprimé sa joie d’accueillir des étudiants en Master professionnel dans ses locaux, avant de montrer toute sa disponibilité à échanger avec ces universitaires. Après ces interventions empreintes de civilités, une projection Powerpoint sur l’institution a été faite aux visiteurs pour qu’ils appréhendent les contours de la fonction du Médiateur de la République. Ce après quoi le Secrétaire général de l’institution, M. Hama Alginy, a intervenu pour donner des précisions sur certains aspects liés à l’historique de l’institution et les raisons qui ont milité à l’institution d’un Médiateur de la République depuis l’époque des régimes exceptionnels à nos jours.

Pour leur part, les étudiants ont posé plusieurs questions liées au fonctionnement de cette structure en matière de traitement des dossiers de réclamation ainsi que les difficultés auxquelles sont confrontés les agents. Des interpellations pour lesquelles les conseillers techniques de l’institution ont répondu, selon leurs imputations, pour apporter des réponses adéquates.

Pour finir, une visité guidée a permis aux invités de voir les locaux et moyens de travail des agents.

Cellule communication

Médiateur de la République